Derniers articles Kenya 2018

Kenya 2018 – Préparation & Voyage

wing-plane-flying-airplane-62623.jpegLes billets d’avion :

On vit vraiment à une époque géniale quand on y pense. J’étais seul dans ma cuisine, il devait être à peu près une heure du matin quand les yeux fatigués mais la tête pleine de rêve je décide enfin de faire ce voyage au Kenya. Ni une ni deux je réserve mes billets, au beau milieu de la nuit je me lance dans un benchmark des différentes compagnies proposant Paris-Nairobi, si possible en vol direct. A ma grande surprise la réponse est OUI, Paris-Nairobi avec Air France en plus! En décalant un peu mes jours de départ et d’arrivée je trouve un billet A-R pour 420€, en cherchant un peu je retrouve un coupon de réduction de 50€ valable chez Air France. Résultat final 370€, je ne pensais pas m’en tirer à si bon compte!

Reste maintenant à réserver le vol interne Nairobi-Eldoret. Le vol dure environ 50 minutes et s’effectue en coucou de 15-20 places. Je regarde les compagnies recommandées par le centre d’entrainement dans lequel je vais séjourner. Les sites sont étonnement moderne, bien traduits et clairs. Je réserve mes billets A-R pour environ 70€, je commence déjà à mesurer la différence de prix entre le Kenya et la France…

Les Vaccins :

Une fois les billets réservés je me renseigne un peu sur les voyages en Afrique et bien sûr au Kenya. Je tombe tout de suite sur les recommandations sanitaires pour les pays en voie de développement. A première vue ça n’est pas très rassurant, on a tendance à oublier que l’on vit dans un pays à la situation sanitaire plus que satisfaisante. Ce n’est malheureusement pas le cas du Kenya. Eau non-potable, maladies endémiques graves, malaria, fièvre jaune, je relativise un peu en me disant qu’une prophylaxie efficace existe pour chacune. Avec mon médecin nous nous renseignons sur Iten, la vallée du rift et la région de l’Elgeyo-Marakwet. Je vais donc me faire vacciner contre la fièvre jaune, la méningite, et effectuer mon rappel du DTP. En plus de ça je prendrai des médicaments pour prévenir le paludisme, Iten est situé à 2300m d’altitude, le risque de contracter le paludisme est faible mais je risque de vouloir faire quelques safari lors de mes journées de repos. Pour me renseigner sur tous les vaccins et les risques sanitaires, le site de l’institut pasteur a été une mine d’information, je vous le conseille pour préparer vos futurs voyages comportant des risques sanitaires. Au final la consultation chez mon médecin, le vaccin contre la fièvre jaune (uniquement possible dans les centres de vaccination internationaux) et les autres vaccins et médicaments m’auront coûté environ 200€… La tranquillité à un prix! A cela je dois rajouter le visa Kenyan d’une quarantaine d’euros.

La Valise :

J’ai décidé de faire simple, je partirai avec mon sac à dos Duffle The North Face et un grand sac cargo type sac de transfert militaire. Pas de valise à coque dure ou a roulettes donc. Cela sera un peu moins pratique à porter mais je n’ai pas prévu d’emporter des tonnes d’affaires, quelques livres, mon ordinateur et des vêtements de sport avec quelques vêtements chauds. Ce qui risque de prendre le plus de place ce sont certainement mes chaussures. J’ai prévu d’en emmener au moins 4 paires pour courir, je ne sais pas trop à quoi m’attendre niveau terrain et j’ai envie d’amener des chaussures légères pour pouvoir faire du fractionné. Quelques shorts et une tenue pour sortir, le plus simple sera le mieux. Je m’en tire avec 18 kilos de bagages en tout, pas ce que j’appelle light mais pour un mois ça reste raisonnable.

Le Voyage :

Après quelques heures de vol j’atterris à Nairobi, il est 6 heures du matin et le ciel est très gris, on dirait qu’un orage vient de passer. J’ai 7 heures de correspondance avant mon prochain vol pour Eldoret au nord du pays. Heureusement je trouve un café à l’aéroport avec du Wi-Fi, je prend tout de suite mes aises et m’installe à l’une des nombreuses tables vides. J’en profite pour envoyer quelques mails et donner des nouvelles à ma famille.

Après pas mal de temps passé à attendre, l’heure est enfin venue d’embarquer dans le petit avion qui m’amènera à Eldoret! C’est probablement le plus petit avion que j’ai jamais pris!

Avion Eldoret Iten

Le vol se passe bien et nous atterrissons à 15h, reste encore une heure de route jusqu’à Iten.

Me voilà enfin arrivé sur le centre d’entrainement, malheureusement c’est un peu la saison creuse pour le centre et pour le moment (pour deux jours apparemment) je suis le seul à ne pas être Kenyan. Le centre est un peu triste sans personne, je me dis que cela ne durera pas et que de toute façon je suis venu ici pour rencontrer des Kenyans et courir, pour ça il y a déjà tout ce qu’il faut! Je demande à Dan l’un des intendants du centre si il peut m’emmener courir demain, il me dit que c’est OK pour lui même si il a l’air dubitatif sur ma capacité à le suivre. Il a probablement raison, j’ai entendu dire qu’au Kenya il n’est pas rare pour un coureur de pouvoir courir un marathon autour des 2h30…. Nous verrons bien demain matin, le rendez-vous est donné à 7h devant le restaurant du centre, j’ai hâte!

 

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :